Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 Oct

Gérard Depardieu contrôlé négatif à l'alcool

Publié par Grégory Cotelle  - Catégories :  #Parodie

Les faits prennent lieu dans le 6e arrondissement de Paris, près de l’hôtel de Chambon, que l’acteur a fait rénover entre 1994 et 2011 et mis en vente pour 50 millions d’euros fin 2012.

Gérard Depardieu contrôlé négatif à l'alcool

« Gérard Depardieu venait de passer plusieurs minutes devant l’hôtel, déclare un agent de Police. Il ne faisait rien de particulier, il restait juste devant, à regarder la bâtisse. Cela nous a paru louche. »

Préoccupés par ce comportement, les agents de police en faction restent d’abord en retrait. « Nous n’avions à priori aucune raison de contrôler l’acteur mais avant de remonter sur son scooter, il a titubé. Nous avons suspecté un état d’ébriété et l’avons rapidement interpellé. »

Gérard Depardieu contrôlé négatif à l'alcool

Gérard Depardieu a obtempéré aux injonctions des forces de l’ordre, il a rangé son véhicule sur le bas-côté et les agents de Police ont procédé aux vérifications d‘usage. Un passant a filmé la scène avec son téléphone, la vidéo a rapidement fait le tour des médias.

« Ses papiers étaient en règle, même s’il avait perdu quelques points sur son permis de conduire, il n’était pas en invalidation. » Les policiers décident de le soumettre à une vérification de son taux d’alcool.

« On s’attendait à ce qu’il refuse, j’avais ma main en appel sur mon arme de service, prêt à faire feu. On ne sait jamais ce qui peut se passer. Je craignais pour ma vie et celle de mon collègue. »

Test négatif.

Stupéfaits du résultat, les agents décident de faire souffler à nouveau l’acteur dans un autre éthylotest. Encore négatif. Sept essais supplémentaires, l’acteur garde son calme mais commence à soupçonner un acharnement.

« Je ne sais pas pourquoi on s’acharne sur moi, je trouve minable l’obstination de la justice à mon égard, constate Depardieu » Sans esclandre, Gérard Depardieu a été invité a quitté les lieux sous les regards dépités de agents. « On était heureux, on avait attrapé un gros poisson. Notre supérieur aurait été fier. Et là, rien, on repart bredouille. »

Pour la bonne forme, les agents filent l’acteur sur plusieurs kilomètres. « Pas un oubli de clignotant, pas de vitesse excessive. Il marque les arrêts aux stops et a même laissé passer des piétons à un passage protégé. Jamais on n’a vu ça. »

Une fois de plus, Depardieu est dans le collimateur de la justice. Nul doute que son comportement fera l’objet d’une attention toute particulière.

Commenter cet article

artisan serrurier 25/11/2014 10:48

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.

Cordialement

trafic 13/11/2014 22:53

Merci beaucoup pour cet extrait de littérature. Merci.

Greg Cotelle 14/11/2014 08:24

Merci ;)

Archives

À propos

De tout et de rien